Ça se passe chez nous

Une offre audio renouvelée au SSF : balados de bas en haut

par Jean-Sébastien Dubé et l’équipe de la section Production pédagogique multimédia

Avant même que le Service de l’audiovisuel ne se joigne en 1997 au Bureau d’appui aux programmes pour devenir le Service de soutien à l’enseignement, puis le Service de soutien à la formation (SSF), notre équipe avait déjà le souci de s’assurer d’équilibrer les aigus, les basses et le gain pour offrir des pistes sonores de grande qualité.

La nouvelle section Production pédagogique multimédia de la Division du développement numérique et de la formation à distance du SSF vous donne accès à une gamme complète de services pour l’audio et la baladodiffusion à visée pédagogique.

  • Au comptoir de prêt d’équipements, il est possible d’emprunter des enregistreurs audionumériques, des microphones (cravate et sur pied) de qualité professionnelle, des casques audio, de petites consoles de mixage de base, des systèmes d’amplification audio, les câbles appropriés, etc.
  • Les salles de production assistée permettent l’enregistrement sonore, notamment dans des cellules de captation audio individuelles à l’acoustique feutrée (idéales pour l’enregistrement d’une narration, par exemple).
  • Du personnel compétent qui vous accompagne dans la réalisation de vos productions sonores ou de vos balados à visée pédagogique en vous offrant du soutien technique pour toutes les étapes de préproduction, de production et de postproduction.

Nouveaux services

Pour tenir compte de l’engouement pour la baladodiffusion en enseignement et des nouvelles réalités de la production sonore numérique (notamment en contexte de distanciation), le SSF vous offre dès le début de l’année 2021 un accompagnement en trois temps :

1. des conseils pour scénariser

  • Pour vous aider à planifier et à produire votre projet de médiatisation sonore, vous pouvez obtenir des conseils de scénarisation de Daniel Genest, conseiller pédagogique et de Francheska Gaulin, conceptrice multimédia.

2. un studio d’entrevue et de l’accompagnement à distance

  • Pour un enregistrement à plusieurs voix (maximum de trois personnes à la fois), dans une ambiance chaleureuse proche d’un studio radiophonique – tout en respectant toutes les consignes sanitaires –, vos hôtes Chantal Lachance et Daniel Laroche, technicienne et technicien en audiovisuel, vous accueillent dans le tout nouveau « Studio Balado ». Présents à la console dans la pièce pendant la captation de vos entrevues, discussions et débats, ils assurent une certaine direction artistique pour celles et ceux dont ce n’est pas le premier métier. S’en suit un travail de postproduction (édition, correction, équilibre sonore, normalisation) pour que vos fichiers audios soient hautement fidèles à la richesse de vos entretiens.
  • Lorsque des interlocutrices ou des interlocuteurs sont à l’étranger ou lorsqu’il est difficile de se déplacer pour un enregistrement en présence, le technicien en audiovisuel David Larouche vous offre son soutien à distance grâce à la plateforme en ligne Zencastr. Sa voix rassurante dans votre casque d’écoute vous guide pour le choix d’un micro approprié et l’organisation d’un environnement propice à la captation sonore là où vous le souhaitez. Il est présent avec vous pendant l’enregistrement, puis il s’assure d’un travail de postproduction de base avant de vous remettre vos fichiers… toujours en ligne.

3. Panopto, un serveur particulier pour les fichiers multimédia dédiés à l’enseignement

  • Dans le contexte de ce numéro spécial sur la baladiffusion, notons qu’il est possible de déposer un fichier audio en format .mp3 sur le serveur Panopto. Toutefois, Panopto étant une plateforme vidéo (comme YouTube d’ailleurs, où l’on peut également déposer des fichiers audios), il ne gère que des formats vidéos en sortie. Pour cette raison, lorsque l’on y dépose un fichier audio, Panopto le convertit en fichier vidéo .mp4, ce qui permet de le télécharger et de l’écouter. Même s’il n’y a pas d’image dans le fichier vidéo, on entendra l’audio sans problème.

Vous souhaitez un accompagnement par l’équipe de Production pédagogique multimédia du SSF pour un projet de baladodiffusion qui vous tient à cœur? 
Soumettre un projet balado

Quelques conseils pour la route…

Les gens de la section Production pédagogique multimédia du SSF sont des pros de l’audiovisuel.  Il ne faut donc pas hésiter à les contacter.  Voici, à l’intention du personnel enseignant, quelques suggestions pour un enregistement audio optimal que nous avons pu glâner en discutant avec eux.

  • Dès le début du projet, tentez de clarifier l’objectif de l’enregistrement afin de pouvoir bien le communiquer à l’équipe technique.  Cela aura un impact sur le format (narration, entrevue, discussion, etc.), la livraison du texte par les animatrices et animateurs, le niveau de qualité sonore recherché, etc.  Un enregistrement sonore hebdomadaire pour encourager les étudiantes et étudiants ne nécessitera pas les mêmes moyens qu’une narration pour un cours autoportant offert pour les cinq prochaines années, ni qu’une entrevue à archiver pour fins de recherche.
  • Préparez-vous un texte avec les principales idées à transmettre. Mieux vaut toutefois éviter d’en faire une lecture recto tono.  À l’audio, il n’y a aucun indice non verbal pour dynamiser votre texte.  Les variations vocales et autres expressions sonores donneront seule vie à votre message.
  • Portez une attention particulière au micro et au logiciel utilisés pour l’enregistrement. Un micro-casque destiné à la visioconférence ne suffira pas et un logiciel de travail collaboratif comme Teams n’est pas conçu pour enregistrer du son qui devra être travaillé ensuite.  Si vous prévoyez enregistrer votre voix souvent, il vaudra la peine d’investir dans un micro USB de bonne qualité et dans un logiciel d’édition sonore de base.  L’équipe de la section Production pédagogique multimédia du SSF peut vous conseiller à cette fin.
  • Au moment d’enregistrer, parlez au micro comme si vous vous adressez à quelqu’un.  Énoncez clairement mais sans exagérer. Portez attention aux fins de phrases qu’il arrive à tout le monde d’élider.  Restez zen.  Soyez à l’aise. Gardez votre naturel et ne vous en faites pas.
  • Ne vous préoccupez pas trop des hésitations, bafouillages ou erreurs de langage qui font partie de la vie.  Au besoin, laissez passer un court temps puis reprenez simplement la phrase.  Le cas échéant, il sera possible de peaufiner le tout en postproduction.
  • Faites confiance aux techniciennes et techniciens : ils sauront s’ajuster à votre contexte d’enseignement et à votre situation particulière.

Articles Similaires

Synergies pédagogiques au Département de kinanthropologie

Perspectives SSF

Un parcours de professionnalisation en gestion internationale

Perspectives SSF

Psychoéducation : consensus pour une meilleure intégration théorie-pratique

Perspectives SSF

Ajouter un commentaire