Warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, class '' not found in /home/perspectiv.04524/public_html/wp-includes/class-wp-hook.php on line 324
GÉAN : Guide pour évaluer les apprentissages avec le numérique  – Perspectives SSF
Horizons numériques

GÉAN : Guide pour évaluer les apprentissages avec le numérique 

Le numérique est de plus en plus présent dans les différentes sphères de nos vies. L’enseignement n’y fait pas exception : le numérique s’immisce maintenant dans le cadre de l’évaluation des apprentissages, apportant son lot de questionnements éthiques et techniques. 

Ce sujet vous intéresse mais vous avez plusieurs questions? Le Guide pour évaluer les apprentissages avec le numérique (GÉAN) a les réponses ! Mais attention, le guide porte bien son nom et peut ressembler à un monstre tentaculaire pour celui qui voudrait le lire en entier. Cet impressionnant outil est le legs de la carrière professorale de la Pre Julie Lyne Leroux, retraitée de la Faculté d’éducation de l’UdeS et spécialiste de l’évaluation des apprentissages en enseignement supérieur, que j’ai eu la chance de rencontrer pour discuter de cet outil. Afin de rendre son travail académique accessible et utile, Pre Leroux s’est associée à Éductive pour créer le GÉAN : une source d’information immense pour répondre aux besoins concrets des personnes enseignantes en matière d’évaluation des apprentissages de façon générale et, plus spécifiquement, dans le contexte de l’utilisation du numérique. 

Pour s’y retrouver, le guide est divisé en trois grandes parties : le cadre de référence de l’évaluation des apprentissages avec le numérique dans un programme en approche par compétences, le processus d’évaluation des apprentissages avec le numérique dans un programme en approche par compétences, et les modèles pour intégrer le numérique à l’évaluation des apprentissages. Voyons concrètement comment se présente le guide et comment il peut être utilisé. 

Comment utiliser GÉAN? 

Le GÉAN n’est pas un guide comme les autres. Il est structuré plutôt à la manière d’un site internet et on peut y accéder par le site d’Éductive. L’entrée dans l’outil se fait par l’une des trois composantes du guide nommées plus haut. La disposition des informations est très semblable d’une page à l’autre pour permettre de facilement s’y retrouver. La table des matières permet un survol des sujets traités, et est suivi d’une présentation du sujet abordé. Viennent ensuite des vignettes regroupant les questions à se poser pour bien adapter l’évaluation à notre contexte, des explications et méthodes pratiques pour réaliser l’évaluation, des vignettes d’exemples de mise en pratique et des ressources supplémentaires pour approfondir nos connaissances ou accéder à d’autres ressources et exemples. L’ensemble du texte est parsemé de mots ou expressions soulignés en aqua qui mènent à d’autres sections du guide. Je vous invite à le visiter tout en suivant la mise en situation suivante. 

Mise en situation 

Alain est un enseignant qui trouve que les examens habituels ne permettent pas de bien mobiliser les compétences des étudiants. De leur côté, les projets ou autres travaux longs nécessitent la mobilisation des compétences, mais le produit fini ne permet pas d’avoir accès aux processus utilisés par l’étudiant pour y parvenir, d’autant plus que le cours donné par Alain est en ligne. 

Comment le GÉAN peut aider Alain? 

La Pre Leroux m’a confié que l’accès le plus facile au GÉAN est par la section présentant le processus d’évaluation, soit la deuxième composante du guide. Commençons donc par là notre expédition dans les méandres de GÉAN pour aider Alain à répondre à ses questionnements. 

L’étape 1, « Analyser », demande de clarifier la cible d’apprentissage et le contexte d’enseignement. La page dédiée à cette étape débute par une vignette proposant des questions auxquelles l’analyse des besoins évaluatifs permet de répondre. Suivent des explications et une ressource complémentaire, soit un document PDF approfondissant le sujet de l’analyse des compétences du cours. Sur cette page, plusieurs termes et expressions sont soulignés en aqua. Dans la phrase « Quel contexte de réalisation sera proposé à l’élève afin qu’il puisse démontrer sa ou ses compétences (savoir-agir complexe) ? », vous pouvez voir que la dernière partie, qui est soulignée en aqua dans GÉAN, est un lien hypertexte. Puisque Alain désire que l’étudiant puisse mobiliser ses compétences et qu’il veut pouvoir attester de la façon dont la compétence est démontrée, il nous semble pertinent de poursuivre la lecture concernant la démonstration des compétences. 

En suivant ce lien, nous arrivons à la page sur l’évaluation en situation authentique. Après une courte mise en contexte qui définit ce qu’est l’évaluation en situation authentique, une section précise ses avantages et ses caractéristiques, notamment la collecte de traces de l’apprentissage à différents moments dans la réalisation de la tâche. N’est-ce pas justement ce que cherchait Alain ? Par la suite vient une section qui précise comment produire une tâche d’évaluation authentique et des questions à se poser pour effectuer les choix évaluatifs les plus pertinents selon notre contexte. Ceci est suivi d’un exemple d’application de la méthode présentée et de ressources supplémentaires prenant la forme d’articles ou de récits concernant diverses tâches d’évaluation en situation authentique. 

Maintenant que nous avons identifié qu’Alain voulait observer et évaluer la mobilisation des compétences, qu’il pourrait utiliser une situation d’évaluation authentique pour ce faire et lui avoir présenté une méthode pour créer la tâche de la situation authentique, il faut maintenant penser à la façon d’intégrer cette tâche dans son cours en ligne. Retournons voir ce que propose le GÉAN ! 

La production du matériel pédagogique est incluse dans l’étape 3 (concevoir) du processus d’évaluation. Dans la table des matières de la page dédiée à cette étape, nous retrouvons quelques titres de section intéressants, dont « Comment produire les activités d’évaluation avec le numérique ? » et « Comment diffuser les activités d’évaluation et recueillir les traces ? ». C’est de bon augure pour répondre aux besoins d’Alain ! La page débute par la présentation de ce qu’est la conception des instruments d’évaluation et se poursuit par une vignette regroupant les principales questions à se poser à cette étape. De plus, la page regorge de fiches pratiques pour rédiger la tâche authentique et les grilles d’évaluation et donne aussi accès à des ressources supplémentaires. Encore ici, le texte est rempli de liens hypertextes qui permettent d’accéder à diverses explications théoriques, qui se trouvent dans le cadre de référence de l’évaluation des apprentissages avec le numérique dans un programme en approche par compétences, ou à la façon dont il faut penser l’apport du numérique, en lien avec les modèles théoriques pour intégrer le numérique à l’évaluation des apprentissages. Notons, par exemple, un lien vers un tableau qui présente des outils numériques qui peuvent être utilisés pour construire les instruments d’évaluation, pour les communiquer aux personnes étudiantes, pour recueillir les traces d’apprentissages, etc. 

En lisant cette page, il est très probable qu’Alain trouve réponse à ses questionnements. Il est toutefois possible que ça en soulève de nouveaux. Pour répondre à ces nouveaux questionnements, il faudrait retourner aux processus d’évaluation des apprentissages, au centre du GÉAN et reprendre l’exploration du guide vers de nouvelles découvertes. 

Qu’en est-il de vos propres questionnements ? Êtes-vous partant pour un nouveau voyage de découverte de l’évaluation des apprentissages dans le dédale des tentacules du GÉAN ? 

Ce qu’il faut retenir du GÉAN 

Comme vous pouvez comprendre de cet exemple, GÉAN n’est pas une méthode à appliquer de façon linéaire, mais est plutôt l’organisation d’une grande quantité de ressources théoriques et pratiques pour aider à comprendre et à réaliser des évaluations d’apprentissages qui sont mieux adaptées aux compétences à évaluer, mais aussi aux divers contextes d’apprentissages qui incluent le numérique. 

Au final, le monstre tentaculaire peut être apprivoisé et peut fournir une quantité phénoménale de réponses à vos questions. N’ayez pas peur et partez à sa découverte!


Référence

Leroux, J. L. (2023). Guide pour évaluer les apprentissages avec le numérique (GÉAN). Dans Fédération des cégeps (dir.), Éductive. https://eductive.ca/gean/le-gean-en-bref/ 

Articles Similaires

Moodle 4.0 à l’horizon : une révision majeure de l’interface dans la mire de la communauté des personnes utilisatrices

Marc Couture et Christian Dumont

Wooclap disponible dans Moodle dès janvier prochain

Marc Couture et Christian Dumont

Transformation numérique et éducation 4.0 : où en sommes-nous ?  

Alexandra Lèz et Caroline Bourque

Ajouter un commentaire