Le fin mot

La pratique réflexive

Qu’est-ce que la pratique réflexive?

En quelques mots, la pratique réflexive désigne la capacité d’une personne à réfléchir à sa pratique professionnelle en devenant l’objet de sa propre réflexion (Rege Colet et Rovero, 2014; Lison, 2013).

« La pratique réflexive est un processus métacognitif comprenant la connexion avec les sentiments qui se produit avant, pendant et après les situations dans le but de développer une plus grande conscience et compréhension de soi, des autres et des situations, pour faire en sorte que les pratiques à venir – comprenant les actions, les savoir-être et les relations – soient nourries par les pratiques précédentes. » (Traduit de Wald, 2015, p.2)

Fait à noter, le terme recouvre une multitude de sens (Vacher, 2011) et la terminologie pour l’identifier peut-être changeante.  Au terme “pratique réflexive” peuvent se substituer ceux « d’approche réflexive », de « réflexivité » ou de « réflexion ». Certains auteurs et autrices distinguerons entre « réflexivité » et « réflexion » (Donnay et Charlier, 2006) : la réflexion aurait comme objet une situation spécifique, alors que la réflexivité inclut une réflexion sur cette réflexion, voire une métaréflexion (Vacher, 2011). En lien avec la réflexivité, il arrive que « pensée critique » y soit associée, ainsi que « réflexion critique ». (Groupe STEP, 2015) 

La pratique réflexive a été introduite au détour des années ’90 sous l’impulsion de Schön (1983) et des développements d’alors en psychologie cognitive. Ceux-ci ayant influencé notre compréhension de l’apprentissage de l’adulte, notamment par l’intermédiaire des travaux de Kolb sur l’apprentissage expérientiel.

La mise en œuvre de la pratique réflexive

Schön (1994) — qui a introduit le concept de pratique réflexive (Vacher, 2011, Rege Colet et Rovero, 2014) — divise la pratique réflexive en trois types de réflexion :  dans l’action, sur l’action et pour l’action.

La réflexion dans l’action peut répondre à la question: Que se passe-t-il? La personne réfléchit alors durant le déroulement de l’activité professionnelle, spontanément en s’appuyant sur sa conscience du moment, sur ses connaissances et sa pensée critique pour tenter de contrôler ou rectifier ses pratiques durant l’action.  

La réflexion sur l’action ou réflexion rétrospective peut répondre aux questions: Comment et pourquoi cela se passe ainsi? Cette réflexion a lieu après l’action. Il s’agit d’une réflexion intentionnelle ayant pour but de prendre du recul par rapport à ses actions, pour les décrire, les comprendre, les expliquer et en retirer des apprentissages.

Après l’exercice de réflexion rétrospective vient la réflexion pour l’action, ou prospective, qui peut répondre aux questions:  Qu’est-ce qui est à améliorer et comment l’améliorer? La réflexion prospective permet de planifier, anticiper et préparer les actions à venir.

La réflexion dans l’action et sur l’action se réalisent non seulement à des temps distincts, mais elles se rapportent à des processus cognitifs différents (Saint-Arnaud, 2001). L’enjeu est alors du côté de la réflexion sur l’action où il est important d’être vigilant afin d’éviter de réfléchir a posteriori à partir d’un idéal projeté plutôt que de sa compétence réelle à agir dans la situation analysée.

La formation à la pratique réflexive

La pratique réflexive est considérée comme une composante indispensable du développement professionnel (Rege Colet et Rovero, 2014). En conséquence, la formation à la pratique réflexive occupe une place importante dans la formation à plusieurs professions, entre autres, des domaines de la santé, de l’éducation, des sciences humaines et sociales. Pour devenir un praticien réflexif, il faut « non seulement du temps (Larrivée, 2000) et un environnement supportant (Mann et al., 2007), mais également un accompagnement (Donnay et Charlier, 2008) » (Lison, 2013, p. 21).

Plusieurs dispositifs peuvent être utilisés pour former à la pratique réflexive, en voici quelques-uns accompagnés d’un lien qui permettra d’en apprendre un peu plus sur chaque dispositif.

Le journal réflexif : Guillemette, François, Céline Leblanc et Katia Renaud, Journal réflexif. Document de présentation. Observatoire de la pédagogie de l’enseignement supérieur, Université du Québec à Trois-Rivières, 2021 [document PDF].

Le portfolio réflexif : Ordre des conseillères et conseillers d’orientation du Québec, Présentation du portfolio réflexif et conseils d’utilisation, mai 2015 [document PDF].

L’atelier de praxéologie : Saint-Arnaud, Yves, « L’atelier de praxéologie » dans Mandeville,  Lucie (dir.), Apprendre autrement : Pourquoi? Comment?, 2000, p. 103-127. Lien réservé aux abonnés du Service des bibliothèques UdeS.

La formation par l’action : Héroux, Alain, « La formation par l’action » dans  Mandeville,  Lucie (dir.), Apprendre autrement : Pourquoi? Comment?, 2000, p. 63-80. Lien réservé aux abonnés du Service des bibliothèques UdeS.

Le codéveloppement professionnel : Payette, Adrien, « Le codéveloppement professionnel », dans Mandeville,  Lucie (dir.), Apprendre autrement : Pourquoi? Comment?, 2000, p. 63-80. Lien réservé aux abonnés du Service des bibliothèques UdeS.

Références

Desjardins, J. (2004). Approches réflexives en formation universitaire : de quoi parle-t-on au juste? Support visuel d’une conférence donnée par Julie Desjardins le 26 février 2004 à l’Université de Sherbrooke. Document inédit.

Dernova, M. (2015). Experiential Learning Theory As One Of The Foundations Of Adult Learning Practice Worldwide. Comparative Professional Pedagogy, 5(2), 52‑57. https://doi.org/10.1515/rpp-2015-0040

Charlier. É. et Donnay, J.-Y. (2006). Apprendre par l’analyse de pratiques : initiation au compagnonnage réflexif. Presses universitaires de Namur.

Groupe STEP – structuré thématique d’échanges pédagogiques – (2015). Approche réflexive en formation : concept et méthodes. Sommaire final. Faculté de sciences de la santé, Université de Sherbrooke. Rapport interne.

Kolb, D.A. (1984). Experiential learning: experience as a source of learning and development. Englewood Cliffs (NJ): Prentice-Hall.

Lison, C. (2013). La pratique réflexive en enseignement supérieur: d’une approche théorique à une perspective de développement professionnel. Phronesis, 2(1), 15–27.

Mandeville, L. (dir.). (2000). Apprendre autrement : Pourquoi et comment. Les Presses de l’Université du Québec.

Rege-Colet, N. et Rovero, P. R. (2014). Chapitre 6. Explorer les apports de la pratique réflexive Dans Rege-Colet, N., et Berthiaume, D. (dir.). La pédagogie de l’enseignement supérieur: Repères théoriques et applications pratiques: tome 2: se développer au titre d’enseignant. Peter Lang.

Saint-Arnaud, Y. (2001). La réflexion-dans-l’action : un changement de paradigme, Recherche et formation, n° 36, p. 17-27.

Schön, D.A. (1983). The reflective practitioner: how professionals think in action. New York: Basic Books.

Schön, D.A. (1994). Le praticien réflexif; à la recherche du savoir caché dans l’agir professionnel. Éditions logiques.

Vacher, Y. (2011). ‪La pratique réflexive‪: Un concept et des mises en œuvre à définir. Recherche & formation, 66, 65-78. https://doi-org.ezproxy.usherbrooke.ca/10.4000/rechercheformation.1133

Wald, H. S. (2015). Refining a definition of reflection for the being as well as doing the work of a physician. Medical teacher, 37(7), 1 http://www.tandfonline.com/doi/abs/10.3109/0142159X.2015.1029897 dans Groupe structuré thématique d’échanges pédagogiques (STEP) (2015). Approche réflexive en formation : concept et méthodes. Sommaire final. Faculté de sciences de la santé, Université de Sherbrooke.

Articles Similaires

Habits of mind

Perspectives SSF

Revue prédatrice

Collectif

REL (ressources éducatives libres) ou REO (ressources éducatives ouvertes)

Perspectives SSF

Ajouter un commentaire