Avec classe

L’ADN d’une image pédagogique et son impact sur l’apprentissage (2/2)

Tout au long de cet article, le terme « image » englobe l’ensemble des expressions picturales que nous côtoyons au quotidien : illustrations, graphiques, photos, vidéo, schémas, etc.

Cet article est le second volet de deux portant sur l’ADN d’une image pédagogique. Le premier volet nous a permis d’analyser les trois facteurs qui confèrent à une image pédagogique son efficacité. Nous verrons dans cette seconde partie ce que l’image peut communiquer et comment elle contribue à l’apprentissage.

Nous espérons qu’avec cet article, les images pédagogiques auront moins de secrets pour vous et que vous les utiliserez couramment, car, comme le disait mon vieux prof de visualisation pédagogique : « Dire les choses clairement c’est bien, les dires sans qu’un mot ne soit prononcé, c’est encore mieux! ».

Sept fonctions communicationnelles de l’image

Tout comme avec les mots, les images peuvent prendre différentes significations. Comme le suggèrent Clark et Lyons (2004), qui reprennent la taxonomie de Carney et Levin (2002), elles peuvent assumer sept fonctions communicationnelles.

Fonctions communicationnelles de l’image

FonctionFin de l’utilisationExemples
DécorativeAjouter un attrait esthétique ou d’humourCaricature au début d’une présentation
Illustration artistique sur la couverture d’un ouvrage
ReprésentativePrésenter un objet de façon réalisteUne capture d’écran d’une application ou d’un logiciel
Une photographie d’un instrument de mesure pour les analyses sur le terrain
MnémoniqueFournir des indices pour la remémoration d’un phénomène
ou d’un concept
Une illustration de 4 personnages représentant les 4 phases d’un processus de créativité
OrganisationnelleDémontrer les liens entre divers éléments d’un toutLe réseau de concepts d’un thème
Le schéma des principales sources de production de gaz à effet de serre
RelationnelleMontrer la relation entre deux variables ou plusUn diagramme de Venne de 3 facteurs contributeurs à un phénomène
Un histogramme de l’évolution d’une situation
TransformationnellePrésenter l’évolution d’un objet à travers le temps et l’espaceUne illustration du cycle de l’eau
Une vidéo pour démontrer comment utiliser un équipement dans un laboratoire
InterprétativeIllustrer une théorie, un principe, une relation de cause à effet, une réalité socialeUne animation d’un mouvement moléculaire
Une photographie d’une file d’attente devant une soupe populaire
Sept fonctions communicationnelles de l’image

Les fonctions communicationnelles de vos images doivent être le prolongement de votre intention pédagogique et en lien avec les caractéristiques de votre auditoire. Il pourrait d’ailleurs s’avérer utile de prévoir une séquence où, par exemple, vous introduisez votre séance avec une illustration humoristique et enchainez avec un schéma explicatif des tenants et aboutissants du phénomène avant de démontrer l’impact de chacun à l’aide de graphiques. L’important ici est de prendre conscience du rôle que joue votre image au moment où vous la présentez.

Six fonctions psychologiques d’une image

Il se produit chez vos personnes étudiantes tout un mélange de réactions face aux images que vous leur présentez. Clark et Lyons (2004) parlent dans ce cas de fonctions psychologiques de l’image qui sont reliées à six grandes intentions pédagogiques.

Intention pédagogiqueDéfinitionExemples
Soutenir l’attentionImage ou éléments de l’image qui attirent l’attention sur les parties importantes d’un dispositif pédagogiqueUne flèche qui pointe une partie importante de l’image
Le surlignage de certains mots-clés d’un paragraphe
Rappeler les connaissances préalablesImage qui évoque une connaissance déjà acquise ou propose une image plus englobante d’un contexte connuUn schéma synthèse d’un sujet ou d’une problématique
Une illustration analogique qui fait le lien entre une nouvelle connaissance et une notion familière
Minimiser la charge cognitiveImage ou éléments de l’image qui limitent la quantité d’informations à traiter par la mémoire de travail de la personne apprenanteImage explicative pertinente versus une image strictement décorative
Une illustration versus une photo pour démontrer le fonctionnement d’un appareil
Construire des schémas mentauxImage qui facilite l’acquisition de schémas mentaux dans la mémoire à long terme durant l’apprentissageUne animation visuelle de comment les gènes sont transmis du parent à son enfant
Une illustration qui démontre l‘application de la loi des tiers en photographie
Faciliter le transfert des apprentissagesImage qui incorpore des éléments clés représentatifs de la réalité ou qui propose une compréhension approfondie d’un phénomèneDes captures d’écran d’un logiciel qui serviront d’outil de travail
L’utilisation de schémas pour expliquer la relation de cause à effet d’un phénomène
Susciter la motivationImage qui rend le matériel pédagogique intéressant sans pour autant nuire à l’apprentissageUn graphique qui démontre la pertinence de l’apprentissage de nouvelles compétences
Un schéma organisateur qui clarifie la structure du contenu d’une leçon
Sept fonctions communicationnelles de l’image

On comprend en lisant ce dernier tableau que toute image possède également un certain poids qui peut soit accélérer, soit ralentir l’apprentissage. Plusieurs d’entre nous misent surtout sur la fonction de construction des schémas mentaux que permettent nos images. Il serait toutefois profitable, encore ici, d’inclure plusieurs images aux fonctions psychologiques différentes dans un continuum. Par exemple, a) vous utilisez des images pour rappeler les préalables au début d’une séance ou d’un module, b) vous enchainez avec une image pour soutenir la motivation de vos personnes étudiantes et c) poursuivez avec un savant mélange d’images de construction de schémas mentaux et de transfert des apprentissages.

Sortez votre microscope et testez l’ADN de vos images

Si cet article sur l’ADN d’une image pédagogique a stimulé vos circuits neuronaux associés à la curiosité, c’est le moment de vous mettre en action.

  • N’hésitez pas à rechercher des exemples sur Internet – avec Google Images, par exemple – afin de voir comment d’autres ont résolu le même problème visuel que vous tentez d’élucider.  Assurez-vous de respecter les droits d’auteur associés aux images que vous souhaitez utiliser. 
  • Permettez-vous de faire quelques essais avec des personnes en qui vous avez confiance. Ils sauront vous donner l’heure juste à propos de l’efficacité de votre image pédagogique.

Et surtout, gardez en tête que si une image vaut mille mots, une intention pédagogique claire en vaut dix fois plus!

Références

Clark, R. C. et Lyons, C. (2004). Graphics for Learning : Proven Guidelines for Planning, Designing and Evaluating Visuals in Training Materials, Pfeiffer, Ed., San Francisco, California, 504 p.

Carney, R. N., et Levin, J. R. (2002). “Pictorial Illustrations Still Improve Student’s Learning from Text”, Educational Psychology Review, 14(1), 5-26.

Articles Similaires

Enseignement magistral? D’abord susciter la curiosité

Maryse Beaulieu et Jean-Sébastien Dubé

Intégration des portables aux activités pédagogiques

Perspectives SSF

Aider les étudiants à s’engager

Lucie Gagnon

Ajouter un commentaire